jeudi 1 septembre 2016

INOMATION @ VMworld 2016



VMworld c’est parti !  

Cette année VMworld 2016 se tient à Las Vegas au centre des congrès Mandalay Bay. 

Plus de 23'000 participants (tout type confondu : partenaires, clients, employés…). Je vous laisse imaginer l'infrastructure nécessaire pour accueillir autant de monde.

Pourquoi me suis-je inscrit à VMworld US plutôt qu’à sa version Européenne ? 

Pour les raisons suivantes :
  • vision d’un marché différent de notre marché local ;
  • les US est un marché de composé de « early adopters » ;
  •  accès à des ressources ayant déjà appliqué certaines technos n’étant qu’au stade de concept ou rumeur sur le marché suisse ;
  • découverte de nouveaux produits et services qui sont peu, voire pas présents sur le marché européen ;
  • dépaysement (cette raison-là est purement personnelle).
Une des motivations pour la création d’INOMATION était la volonté d’aborder les infrastructures IT d’une manière différente : sortir de l’IT traditionnel et mettre en avant l’automation. Cette automation doit permettre aux entreprises de se recentrer sur leur métier en limitant progressivement les tâches manuelles et répétitives qui sont indéniablement chronophages et coûteuses.

Lors de ces deux premiers jours de conférences, j'ai pu constater que notre vision semble être bonne et cohérente. Au cours d'un certain nombre de discussions avec d'autres participants, j'ai pu me rendre compte, qu'à VMworld, le sujet de l’automation y est omniprésent et très important (pour les clients et sociétés, au US, du moins).

Ainsi:
  • Devops ;
  • NSX ;
  • Cross-Cloud computing ;
  • Workspace One (end user computing) ;
  • vRealize Automation ;
sont les maîtres mots lors de cette édition de VMworld.

source : VMworld 2016 General Session Video
source : VMworld 2016 General Session Video

source : VMworld 2016 General Session Video

Lundi

Au cours de la keynote d’ouverture, Pat Gelsinger (CEO de VMware) a donné quelques chiffres intéressants concernant l’évolution du « IT Workload » au sein des différents types d’infrastructure (public cloud, private cloud, traditional IT) :

source : VMworld 2016 General Session Video

Ces chiffres laissent entrevoir les possibilités futures et ce que vont probablement devenir nos infrastructures au cours des ces prochaines années.

Une deuxième série de chiffres, que personnellement je trouve intéressants, c'est le classement des types d'industries qui ont pris le chemin du cloud :

source : VMworld 2016 General Session Video

Je me plais de constater que le secteur bancaire se trouve à la quatrième place. Cela est très intéressant et me permets de me poser la question suivant : pourquoi les banques sur le marché IT américain sont moins craintives de partir sur des solutions cloud (d'un point de vue purement technique, hors regulation ou autre règle de compliance) ? Une début de réponse pourrait se trouver dans les domaines suivants : NSX, Automation, DevOps, Control. 

Pour ceux qui ont le temps, voici la vidéo de cette première keynote :

Mardi

De manière plus concrète, lors de la deuxième keynote, nous avons pu entendre des témoignages de société ayant implémentés ces concepts et automatisé leurs déploiements.
Certes, vous me direz que ces entreprises n’ont pas la même taille que nos entreprises (petit rappel, en suisse, selon l’OFS les PME (< 250 employés) forment plus de 99% des entreprises et génèrent deux tiers des emplois) mais elles ont intrinsèquement les mêmes problèmes et les mêmes besoins, qui sont, sans être exhaustif :
  • réduction des couts d’investissement et d’exploitation (CAPEX/OPEX) ;
  • amélioration de la sécurité et limitation du vol de données ;
  • amélioration des performances et de la flexibilité des infrastructures ;
  • simplification de l’utilisation et de l’accès aux infrastructures et applications pour les utilisateurs finaux.
VMware continue son évolution en direction de l’intégration des différents types de cloud.

Voici, là encore, la video complète de cette keynote : 

Quelques points en vrac

Au cours d'une session technique, nous avons eu le droit à un aperçu d'une future évolution de vMotion : Encrypted vMotion.

Voici deux slides donnant un bref aprerçu de cette évolution :

source : slides session - Getting the Most out of vMotion : Architecture, Features, Performance and Debugging

source : slides session - Getting the Most out of vMotion : Architecture, Features, Performance and Debugging

En définitive, jusqu'à maintenant, la qualité des sessions auxquelles j'ai pu assister (keynotes, breakout sessions) est exceptionnelle.

Ce qui me manque, et là, c'est le revers de la médaille d'être aux US, c'est de ne pas pouvoir échanger avec nos clients et partenaires locaux qui auraient pu participer à l'événement.

Je pense qu'alterner (1 année sur deux en Europe) pourrait être intéressant pour ne pas perdre de vue la réalité de notre marché tout en ayant cet aperçu plus global/internationnal lors de l'événement US.
 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire